la médiumnité vue par un médecin.

Wihéa a le don de médiumnité

Comme vous l’avez constaté à plusieurs reprise au long des divers tomes de ses aventures, Wihéa se sert de son don. Souvent, elle le provoque par sa volonté, mais il lui arrive aussi qu’une voix s’impose à elle…

Certains de ses amis sont médiums sans le savoir, ils reçoivent des messages de différentes façons, notamment dans leurs rêves. Comme Matthieu, son premier ami en ville, qui “reçoit” des messages afin de la guider…

Il n’est pas facile de vous parler de ce don de médiumnité, sans dévoiler l’histoire à celles et ceux qui ne l’ont pas lus. Aussi, je vais laisser la place à Jean Jacques Charbonnier, médecin anesthésiste-réanimateur.

De part sa profession, cet homme est confronté aux personnes qui “reviennent” lorsqu’il les réanime, et qui souvent développent ce don.

Voyons l’avis d’un scientifique qui souhaite redonner à la médiumnité ses lettres de noblesse.

  • Un médecin ne peut nier la valeur thérapeutique de la médiumnité dans le deuil, que ce soit l’écriture automatique, l’écriture inspirée etc.

(tiens, l’écriture inspirée…. avez-vous lu comment j’ai écrit le roman de Wihéa ? c’est Ici )

  • Pour lui ces messages viennent d’une autre dimension, de personnes décédées qui utilisent la trans-communication mentale(TCM)  ou la trans-communication instrumentale (TCI) : par le stylo en écriture automatique par ex. mais aussi par tout ce qui est vibratoire : , enregistrement, fax, téléphone, papier froissé..  etc.

Il préconise la recherche, l’étude, car, et j’aime beaucoup sa phrase, “il ne faut pas tourner le dos à ce que l’on ne comprend pas. “

ces trans-communications font peur.

Les personnes qui baignent dans l’ésotérisme acceptent la médiumnité sans hésitation. Mais pour les scientifiques, l’idée d’une communication avec des personnes défuntes n’est même pas envisageable..

Et surtout, comme on a maintenant, des preuves matérielles, cela fait peur.

  • peur que nos croyances vont s’effondrer..
  • peur d’être marginalisé, surtout dans le domaine scientifique, justement.
  • peur que cette marginalisation écarte nos collègues, ou pire, nos proches, notre famille..
  • peur des messages qui vont être délivrés ?
  • peur de devenir addict à cette forme de communication
  • peur d’en devenir fou..

Toutes ces peurs font que la TCI (trans-communication instrumentale) est carrément méprisée et écartée de toutes les recherches sérieuses ou presque.

Un laboratoire italien étudie les voix enregistrées en séances et prouve qu’il y a un phénomène inexpliqué, sans justement, pouvoir l’expliquer..

Le Dr Charbonnier conclut que cette mise à l’écart de l’étude de la médiumnité est dommageable à la Connaissance.

 

Voici sa vidéo : Médiumnité, faut-il y croire ? du Dr Charpentier

Qu’en pensez-vous ? avez-vous déjà eu des expériences de ce genre ?

N’hésitez pas à en parler ci-dessous.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *