Wihéa est dans le journal !

Oh pas pour un scandale rassurez-vous !!

Merci à Valérie pour le joli article dans le journal “le Dauphiné Libéré” .

Beaucoup de personnes sont surprises que j’écrive… eh oui… le projet est venu si vite que je n’ai pas eu le temps d’en parler à tous mes amis.. Vous pouvez retrouver les raisons ici

j’ai déjà des retours, déjà hier, au salon des auteurs ICI où des personnes que je connaissais, ou pas, sont venues m’acheter mon roman.

Plusieurs personnes sont passées devant la galerie et m’ont félicitée… D’autres croisées dans la rue ou chez des amis…

Cela fait plaisir, vraiment !!

Je reconnais que je met en avant Wihéa et j’aimerai que ce soit elle qui soit à l’honneur. Sur internet, Wihéa a son site, elle a aussi sa page facebook..

mais dans mon village… forcément… c’est différent.

Photo de Veynes que j’aime beaucoup. prise depuis le chemin romain

 photo de Jean Paul Gros. merci !

Comme certains voient mal l’article, le revoilà transcrit, vous pourrez constater qu’il reprend pas mal le site. :


Veynes, A la rencontre d’Isabelle Vauché pour la présentation de son premier roman : “Wihéa”

Isabelle Vauché, ” je rêvais la nuit, j’écrivais le jour”

Isabelle Vauché, artiste installée à Veynes depuis 12 ans maintenant, présente son premier livre “Wihéa”. Nous l’avons rencontrée pour parler de ce roman.

–> Quand et comment avez-vous écrit ce libre ?

“c’était il y a quelques années. Bloquée au lit pour une grossesse difficile, je tricotais, je lisais… J’avais perdu Clémence quelques mois avant, à la naissance. Je faisais un maximum de relaxation et méditation afin que mon nouveau bébé ne ressente pas trop mon stress et ma peine. La spiritualité m’apaisait sans forcément me rassurer. Quand une nuit, j’ai fait un rêve étrange. le matin même, poussée par une forte impulsion, j’ai pris mon ordinateur portable et j’ai transcrit mon rêve. J’ai appris pour mon travail à taper très vite. Aussi c’est sans réfléchir que j’écrivais, j’écrivais… Je ne me doutais pas un instant que vous me liriez aujourd’hui.. la nuit suivante, nouveau rêve, nouvelle scène. La journée suivante je l’ai écrite. Je rêvais la nuit, j’écrivais le jour, les images les dialogues, tout y était. Et ainsi de suite pendant 3 mois.

–> Quel est le sujet de “Wihéa” ?

” Wihéa est une jeune fille comme les autres., enfin, pas totalement. Elle a été élevées par sa grand-mère, rebouteuse dans un village des hautes alpes. Celle-ci lui a enseigné comment sentir, ressentir et analyser ses intuitions, elle lui a enseigné les cartes… C’est l’histoire d’une jeune femme qui quitte un village des Hautes Alpes afin de s’aventurer dans la grande ville de Grenoble.

Une Enquète policière est aussi au centre du roman puisqu’elle part à la recherche des assassins de ses parents.

Le roman explique comment l’héroïne écoute tous ses sens et parlera des risques encourus dans  notre société si on n’écoute pas ses intuitions.

Car Wihéa refuse parfois d’écouter les mises en garde qu’elle peut recevoir de l’au-delà !

–> où peut on se procurer le roman ?

” vous pouvez venir le chercher à mon atelier galerie 9 boulevard Gambetta à Veynes. (les horaires étant ceux de décembre, je vais faire l’impasse du journal… vous savez trouver les infos ICI

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *